Le partage du temps de travail

<< Retour aux actualités

Financière de l’Echiquier innove au profit de son action solidaire

800 heures de travail ont été offertes depuis juillet 2012 par les salariés de Financière de l’Echiquier à des structures de l’économie sociale et solidaire.

Paris, le 7 novembre 2013 – Financière de l’Echiquier, l’une des principales sociétés de gestion indépendantes en France, place l’innovation au cœur du développement de son action solidaire.

Un mode de financement particulièrement novateur a été mis en place pour la Fondation Financière de l’Echiquier, qui soutient le développement de projets d’insertion par le travail, la formation et l’éducation. Son budget provient à 90 % du partage des frais de gestion du fonds Echiquier Excelsior, auquel s’ajoute depuis 2013 la part « P » du fonds emblématique Agressor.

Depuis juillet 2012, Financière de l’Echiquier va plus loin en ajoutant à cet outil de partage de la rémunération un dispositif de partage du temps de travail encore inédit dans l’univers de la gestion en France. La société permet à ses salariés d’effectuer 5 journées de travail par an hors les murs, au bénéfice de structures soutenues par la Fondation Financière de l’Echiquier. A ce jour, chaque collaborateur a consacré en moyenne une dizaine d’heures à l’une des associations qui ont bénéficié de cet apport de compétences professionnelles (gestion, communication, comptabilité, développement…) ou personnelles (soutien scolaire, travaux de peinture, tri d’objets…).

« Cette implication permet d’ajouter au soutien financier une dimension humaine, qui bénéficie tant aux associations aidées qu’aux collaborateurs qui ont choisi de s’impliquer à leurs côtés » souligne Didier le Menestrel, Président de Financière de l’Echiquier, qui appelle par ailleurs « l’ensemble des professionnels de la finance à concilier logique économique et démarche solidaire ».